Covid-19 : Le pilotage de la trésorerie est redevenu roi & octroi d’aides financières (PGE)

un lien

Un impact planétaire

Dans cette période particulièrement incertaine, cette crise générée par le COVID 19 va laisser des traces profondes dans notre économie mondialisée. Elle prend une dimension exceptionnelle aux conséquences démesurées, même si tous les secteurs ne seront pas touchés avec la même intensité. Les mesures de confinement prises pour tenter d’enrayer la pandémie vont affecter fortement l’activité des entreprises, leur besoin de liquidité, la valeur de leurs actifs et leur capacité à faire face à leurs obligations.

Sauvegarder sa trésorerie pour survivre

La trésorerie doit être au cœur de toutes les attentions. Car c'est bien d'elle dont dépendra l'avenir de nos entreprises. Le cash, plus que la performance du chiffre d’affaires, doit être au cœur des préoccupations immédiates.

A ce titre, le pilotage de la trésorerie, déjà primordial en temps habituel, est, plus que jamais, vital en cette période de crise. Le management des entreprises doit en prendre toute la mesure. Malheureusement, il est de notoriété que nos PME manquent trop souvent d’outils de gestion efficaces.

Il est donc nécessaire de modéliser les projections de trésorerie en fonction des évolutions de la crise.

Elaborer un prévisionnel pour anticiper ses besoins de cash

La construction d’un plan d’affaires prévisionnel détaillé est le point de départ de cette projection. Il s’agira ensuite de mesurer l’impact dans le temps de l’encaissement des ventes et du décaissement des charges, des investissements nécessaires et des financements éventuels. Plusieurs scénarios sont à établir en fonction d’hypothèses graduées.

Face à cette situation exceptionnelle, l’Etat met en place des mesures immédiates de soutien aux entreprises. Ces aides permettront de rebondir plus facilement. A titre d’exemple, il est possible de décaler, après accord, ses échéances de loyers et d'emprunts bancaires.

D’autre part, Il est prioritaire de connaître la perte de rentabilité et les besoins en trésorerie. En effet, il existe des aides financières, notamment le prêt garanti par l’Etat(PGE), qui est conditionné au seul financement des pertes dues au Covid 19. Mais attention, beaucoup d’entreprises sont tentées de faire cette demande et de s’en contenter. La vraie question selon nous : ce prêt PGE sera-t-il suffisant pour financer vos pertes ? Cela conduit à connaitre chaque semaine le résultat opérationnel et d’estimer votre besoin de trésorerie.

Un avenir encore incertain...

Les mois futurs s’annoncent difficiles pour l’ensemble des entreprises, mais celles qui anticiperont maîtriseront leur avenir. Ainsi, elles pourront prendre, de manière pertinente et objective, des décisions stratégiques, opérationnelles, financières et arbitrer certains choix. Cette crise engendrée par le Covid 19 aura surement un impact sur plusieurs années et comme tant qu’autres crises, il faudra donc absorber le choc (1), gérer la performance de l’entreprise (2), puis préparer à rebondir (3).

A chacune de ces 3 phases, il est associé une problématique spécifique de trésorerie auquel il faut adapter des outils appropriés. Ces outils sont pérennes, connues et nous les utilisons dans le cadre de nos missions d’assistances à des entreprises en sous performances ou en difficulté. Nous vous les présentons dans un manuel pratique pour faire face à la crise du Covid-19.

...dans lequel il faudra s'avoir s'entourer.

Pour un travail fiable et pertinent, le management se doit d’échanger avec ses partenaires privilégiés (avocats, experts-comptables, conseils, ...) pour analyser au mieux les problématiques et estimer l'impact de cette situation de crise sur son activité.

N'hésitez pas à consulter nos équipes de restructuring pour avoir des conseils pragmatiques.

En savoir plus...